• Home
  • Projet Connexions à OUIDAH

Projet Connexions à OUIDAH

Le site destiné au projet connexions, couvre une superficie totale de 4209 m2. Sur le site, figure le bâtiment du tribunal colonial de Ouidah. Ce bâtiment fait face à la mairie de la ville. Il a été construit à l’époque coloniale pour y abriter le tribunal. Vulgarisation agricole. Il a ensuite joué le rôle d’école et de lieu de jugements coutumiers, pour les régions de Ouidah et Pkomassè. C’est à la suite de la destruction par une tornade d’une école du quartier que les habitants ont demandé à l’administration l’autorisation d’occuper ce local à l’abandon, peu utilisé pour sa fonction de tribunal.

Cet édifice témoigne de la volonté de l’administration de l’époque colonial de construire en « dur » , notamment dans ces lieux de représentation. La galerie qui entoure l’édifice est caractéristique de l’architecture coloniale. Elle protège du rayonnement direct du soleil, les locaux d’exercice ou d’habitation. Bien que fort dégradé ce bâtiment pourrait être restauré sans difficulté majeure et servir au projet connexions

En dehors de ces considérations, le site dispose d’un patrimoine paysager (arbres) assez intéressant, qui mérite d’être exploité au profit du projet. Par ailleurs, ce site à l’avantage d’être desservi sur trois côtés de voie passant devant la mairie et la maison du Brésil, aujourd’hui l’annexe du musée d’histoire de Ouidah. Il abrite une exposition permanente sur le thème « Femmes Bâtisseurs d’Afrique » et comporte également des bureaux et des réserves.

Détails du projet

Le projet « «connexions », objet de la présente étude est constitué de cinq blocs organisés dans un domaine d’une superficie de 4209 m2.

  •   Le bâtiment existant (exposition et administration) à d’une superficie de 418 m2, de forme rectangulaire constitué d’un corps central avec des galeries périphériques sera réaménagé pour abriter une salle d’exposition, le bureau du Directeur, le bureau du Secrétaire Comptable et celui du chargé de la communication.
  •   Le second bâtiment (bibliothèque et espace multimédia) d’une superficie utile de 85 m2, de forme rectangulaire, constitué d’un corps central qui comportera une bibliothèque, un espace multimédia, auxquelles s’ajoutent des toilettes destinées au personnel.
  •   Le troisième bâtiment (restaurant) d’une superficie de 53,15 m2, de forme rectangulaire, abrite une cuisine, un office, un comptoir avec une terrasse couverte aménagée en espace de restauration, de détente et de rencontres.
  •   Le quatrième (Théâtre de verdure) bloc d’une superficie de 418,13 m2, a une capacité de 300 places. Il comporte un podium, des coulisses, des toilettes et un hall d’accès au podium. En arrière-plan des gradins, il est aménagé un local technique (régie), une batterie de toilettes pour les hommes et une autre pour les femmes.
  •   Le cinquième bâtiment (logement des artistes) d’une superficie de 112,81 m2, de forme rectangulaire, constitué d’un corps central avec des terrasses à l’avant. Il abrite cinq chambres comportant chacune les toilettes une douche et un placard incorporé. Ce bloc dispose d’un espace extérieur comportant de la verdure qui leur permettra de travailler et de se détendre à l’ombre. L’ensemble des composantes du projet est organisé de manière à créer une fluidité dans la circulation des usagers (le personnel, les visiteurs et les spectateurs). Les entrées sont positionnées pour garantir un accueil aux visiteurs depuis la terrasse qui relie le bloc de la bibliothèque et le bloc d’exposition. Les nouvelles composantes du projet ont comme source d’inspiration l’architecture coloniale de l’ouvrage existant (ex tribunal de Ouidah). La conception permettra de garantir l’intégrité dans l’environnement immédiat du site.

La deuxième entrée qui donne sur la rue Est facilite l’accès et la sortie des spectateurs qui désire se rendre au théâtre de verdure.
Du côté Ouest se trouve les chambres des artistes. Chacune d’elles dispose d’une terrasse à l’avant et d’un jardin en dehors de l’espace vert qui

leur est commun dans la zone Est et qui leur offre un cadre agréable de repos.

Les matériaux utilisés sont en majorité des briques de terre stabilisée. Les tuiles en fibrociment teinté comme élément de couverture. Le restaurant sera couvert de paille.

L’éclairage du site sera assuré par des lampes à LED fournies en énergie produite par des panneaux solaires photovoltaïques et des équipements adéquats.

La verdure occupe une place importante dans l’aménagement spatiale du projet par la présence d’un patio accueillant à l’entrée, auquel s’ajoutent des espaces verts devant et derrière le logement des artistes. Cette ambiance est aussi remarquable tout autour du bâtiment de la salle d’exposition et du théâtre de verdure. L’organisation spatiale qui en découle a largement pris en compte la ventilation naturelle de toutes les composantes du projet.

Budget

leave a comment